Recrutement dans la Supply Chain : comment donner envie aux jeunes envie de vous rejoindre ?

PAR ÉMILIE, CO-FONDATRICE DE MY JOB GLASSES

Alors que la Supply Chain emploie déjà 6 % de la population active en France (1,9 million de Français pour être précis), ce secteur demeure finalement peu connu et mal compris par les jeunes.

Trop souvent réduit au transport ou aux entrepôts, le domaine de la Supply Chain est pourtant bien plus vaste. Mais il faut faire appel à de multiples connaissances pour avoir un panorama complet des activités de ce secteur en plein essor qui recrute à tous niveaux d’études.

S’il existe des formations spécialisées pour les différents métiers de la Supply Chain, on peut aussi rejoindre le secteur à l’issue de formations plus généralistes en universités comme en écoles de commerce ou d’ingénieurs.

Mais, comment attirer les jeunes vers ces métiers et filières d’études ? Comment susciter des vocations pour des métiers que l’on ne connaît pas alors même qu’ils pourraient nous correspondre ? C’est là tout l’enjeu d’un secteur en pleine mutation et porteur de belles opportunités.

VOUS AVEZ DIT SUPPLY CHAIN ?

Si vous travaillez dans le domaine de la Supply Chain, vous conviendrez que le terme n’est pas souvent connu ou compris. Par ailleurs, cela fait partie des secteurs que le grand public identifie le moins bien et dans lesquels il est plus difficile de se projeter. Si vous avez déjà du mal à expliquer votre travail à votre entourage, imaginez ce qu’un jeune non informé est en mesure de comprendre derrière ce terme peu commun !

Il est donc nécessaire de mieux informer les étudiants sur un secteur clé de notre économie et de leur montrer les possibilités de développement et d’emploi qu’il propose.

UN SECTEUR DONT PEU DE JEUNES CONNAISSENT LES OPPORTUNITÉS

Les opportunités de la Supply Chain sont nombreuses. L’émergence de l’e-commerce, la modernisation des processus et les défis environnementaux mettent en valeur une grande diversité d’activités, telles que détaillées dans la cartographie ci-dessous réalisée par ASLOG.

Les défis environnementaux et sociétaux correspondent d’autant plus aux attentes des nouvelles générations qui sont en recherche de sens dans leur futur métier.

En effet, la Supply Chain est au cœur des questions de développement durable. Dans un contexte écologique de plus en plus compliqué, une interrogation précise s’empare du domaine : comment rebâtir la Supply Chain en accord avec les responsabilités sociétales et environnementales attendues par les consommateurs et les investisseurs ?

Les nouvelles technologies bouleversent le domaine de la Supply Chain qui voit son modèle d’exploitation évoluer d’une logique réactive à une logique proactive et même, dans certains cas, prédictive. Il s’agit aujourd’hui plus que jamais de se demander comment utiliser et composer convenablement avec l’intelligence artificielle, améliorer les capacités humaines sans les outrepasser.

Se pose enfin la question de l’e-commerce, cette nouvelle façon de consommer qui affecte nécessairement la Supply Chain. Comment produire, stocker et livrer des produits qui ne sont aujourd’hui plus consommés de la même manière qu’il y a dix ans ? C’est là tout l’enjeu technologique de la Supply Chain en lien avec les prochaines générations.

VOTRE IMPLICATION EST ESSENTIELLE

 

Le meilleur moyen de tordre un cliché, c’est de donner de l’information concrète et issue du terrain. Cela ne peut passer que par une implication de tous, par le partage d’expérience pour créer des vocations et accompagner au mieux nos jeunes vers les formations puis les métiers de la Supply Chain.

Si dans les filières spécialisées comme généralistes plus de professionnels de la Supply Chain pouvaient être en contact avec des jeunes pour mettre en avant la richesse des métiers du secteur et les opportunités qui en découlent, nous pourrions inverser la tendance. Mais comment faire ? Comment avoir accès aux jeunes et s’assurer que ces échanges soient possibles ?

Depuis longtemps, lors des forums de recrutement, les entreprises mettent en avant leurs métiers. Toutefois, cette présentation des métiers passe souvent par des échanges avec les RH : les opérationnels, eux, sont peu présents. Quelle est alors la chance pour un étudiant potentiellement intéressé par la Supply Chain de rencontrer le bon interlocuteur qui lui parlera et lui expliquera son métier ?

Depuis toujours, la relation jeunes – employeurs est primordiale et doit être fluidifiée pour permettre à chaque partie de remplir ses attentes et objectifs.

My Job Glasses a été créé depuis 5 ans en réponse à cette problématique.

MY JOB GLASSES : PARTAGER EFFICACEMENT ET SIMPLEMENT VOTRE EXPÉRIENCE AFIN DE SUSCITER DES VOCATIONS ET RECRUTER LES BONS CANDIDATS

 

Pour aller plus loin dans la relation jeunes – entreprises, nous avons créé un outil de mentorat pour permettre aux jeunes de découvrir les métiers en échangeant directement avec les professionnels dans les entreprises.

Vous pouvez désormais représenter votre métier et partager la réalité de votre quotidien auprès jeunes et élèves de plus de 200 écoles, universités et lycées qui, dans un cadre scolaire, doivent se renseigner sur les différentes missions qu’ils pourraient exercer. Un moyen très adéquat pour faire émerger les métiers de la Supply Chain et leur présenter de manière authentique les nombreuses opportunités du secteur.

C’est ce que fait par exemple, Elisabeth, Pilote de Flux chez Point P et mentor sur My Job Glasses. Grâce à son engagement sur notre outil de mentorat, elle contribue à la création de nombreuses vocations dans le domaine de la Supply Chain et participe directement à l’identification des talents qui viendront dès demain grossir les rangs de la Supply Chain.

*Article rédigé par Emilie Korchia, cofondatrice du premier outil de mentorat en Europe My Job Glasses, initialement publié sur le média Sprint Project, et mis à jour en août 2021.