avatar Claude

logo SARL Les fractales

Claude
Directeur Général
SARL Les fractales

Mon parcours

  • 1995 ESIEE
  • 1974 Ecole Centrale Paris
  • 1974 Université Paris 2 Panthéon Assas

Formation conseillée

Compétences recommandées

Bonjour,

Sorti en 1974 de Centrale avec 18 en économie, mais 4 dans la même matière à ASSAS, j’ai décidé de comprendre ce qui était caché derrière le mot économie.

Après 5 ans dans la Compagnie Générale d’Automatismes, j’ai vu comment les commerciaux vendent n’importe quoi et j’ai décidé de créer ma propre société Automatismes et Avenir Informatique. Dès la fin de la première année, j’écrivais au 1er Ministre : « Nous changeons de Société, mais nous n’avons pas les outils pour piloter ce changement, car : 1 – tout s’accélére > il faut des outils pour gérer en intentionnel. 2- Le poids de l’immatériel devient prépondérant ; or autant 1 pomme + 1 pomme = 2 pommes, autant une idée + une idée, ca peut faire n’importe quoi, de la synthèse géniale à la guerre. Il faut donc comprendre ce qui se cache derrière le mot « Immatériel ».

J’ai vendu ma société à BULL en 1992, et je me suis consacré à comprendre cet immatériel.

En 1995, j’ai écrit la compta du SEL de Paris et découvert que personne n’avait posé le problème à résoudre par l’économie. En effet,les groupes de moins de 30 personnes se débrouillent très bien par oral… Donc, le problème posé est celui d’une montée en puissance (scalabilité) de ce que fait naturellement le cerveau !

Toujours en 1995, j’ai rencotnré un directeur de la Bundesbank qui m’a expliqué la création du DM et la philosophie que l’Allemagne allait imposer à la France. Le problème est que cette philosophie est mortifère : les Allemands ne renouvellent pas leur population et ils ont cassé l’essence de l’innovation française. Ca a commencé en 1986 avec interdiction de financer …. ce qui m’avait permis de lancer ma boite en 1980 !!

J’aimerais vous l’expliquer. Car depuis, j’ai trouvé comment contourner le problème.

A partir de 2008, j’ai pu m’auto-financer pour travailler à plein temps sur le sujet.

Aujourd’hui, les recherches sont extrêmement avancées ; avec remise en cause de nos façons traditionnelles de représenter (matière, énergie, information).

Les simulations montrent comment sortir les régions, et les nations de l’emprise des dettes.

Je serai content de transmettre à des jeunes :

– l’envie et les techniques pour construire du « coopératif solide »

– les techniques dites de « débutance », complémentaires des techniques de « finance », de façon à construire une auto-organisation apprenante symbiotique, faisant monter en conscience aussi bien les humains que les machines.

N’hésitez pas à me contacter,

Contacter