FR

|

EN

330 vues

5 likes

Thomas Duguet

CSO
INVENesis

Rue de Neuchâtel 15A, 2072 St Blaise, Switzerland

Français Anglais

Accepte de rencontrer

Des lycéens, Des étudiants du supérieur, Des professionnels, Des professeurs de collèges et lycées

Thomas Duguet

CSO
Chez INVENesis

Français Anglais

Rue de Neuchâtel 15A, 2072 St Blaise, Switzerland

1

rendez-vous restants ce mois-ci

1 rendez-vous restants ce mois-ci

Taux de réponse : 74%

Temps de réponse : < 24h

Taux de réponse

74%

Temps de réponse

< 24h

Contacter Thomas Duguet

Afin de pouvoir contacter Thomas Duguet il vous suffit soit de vous inscrire sur My Job Glasses, c’est très rapide et c’est gratuit, soit d’accéder à votre compte en vous connectant.
Présentation de Thomas

Bonjour,

Employé depuis 3 ans dans la société INVENesis, mon travail de CSO (Chief Scientific Officer) est dans la parfaite continuité de mes études doctorales et post-doctorales. En effet, avec les multiples projets gérés au quotidien, j'y retrouve une manière d'appliquer mes connaissances théoriques et pratiques sous la forme de services apportés à nos clients.
Chez INVENesis, nous offrons différentes manières d'approcher la découverte de nouvelles molécules, essentiellement à caractère antiparasitaires. Nous offrons la possibilité de tester de multiples substances sur différents organismes infestant l'homme, les animaux et aussi les plantes. Nous sommes également équipés d'instruments à la pointe de la technologie pour automatiser et robotiser nos pratiques afin d'offrir un meilleur rendement tout en conservant un niveau exigent de qualité.
Mon poste de CSO couvre toutes les plateformes de travail de l'entreprise. Il m'amène à explorer la gestion de projet, de maintenir un équilibre entre tous les employé(e)s, de rendre des comptes et communiquer les résultats à nos clients. Il permet aussi de toucher au monde de l'innovation pour répondre à toutes les demandes, aussi spécifiques et pointues soient-elles.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur mon métier,
À bientôt,

Thomas