avatar Valerie

logo Roche

Valerie
Biosample Data team lead
Roche

Mon parcours

  • 2001 Executive session International project management INSEAD
  • 1997 Doctorat Biologie Moléculaire Université Paris 6 Pierre et Marie Curie (UPMC)
  • 1991 DEA (équivalence) Universite de Montréal

Formation conseillée

  • Bac > +5
  • Compétences recommandées

    • Gestion de projet
    • Leadership
    • Scientist
    • communication
    • Agility
    • Indépendance

    Bonjour,

    Depuis 17 ans à Roche, j’ai changé 6 fois de département en ayant des rôles différents toujours liés aux Biomarqueurs et Opérations Cliniques. Des rôles opérationnels, de gestion de projet, aux achats (choix des labos à utiliser pour générer les données Biomarqueurs ) ou depuis quelques mois responsable « data » pour les échantillons Biomarqueurs . La combinaison du côté opérationnel avec la science me convient tout à fait vue ma formation initiale et mon goût pour les opérations et connexions avec différentes équipes.

    Je gère aujourd’hui une équipe de 6 personnes localisées à Bâle (où je suis aussi), en Angleterre près de Londres et à San Francisco. Mon rôle est d’assurer que l’équipe a les ressources nécessaires et définir la stratégie pour maintenir et partager les données associées aux échantillons des patients qui ont donné leur accord pour les utiliser dans un but de recherche pour mieux comprendre leur maladie et/ou la molécule de traitement qui leur a été administrée.

    A la fin de mon Doctorat en génétique à l’INSERM (Hôpital Necker) je sentais qu’une carrière dans la rechercher publique ne correspondait pas à mes attentes. J’ai alors postulé à un poste de Directeur labo séquençage dans une biotech parisienne alors que je rédigeais ma thèse… et ai été prise. J’ai donc commencé ma carrière en entreprise en manageant des équipes et en apprenant progressivement la gestion de projet en milieu matriciel qui me plaisait beaucoup. J’ai eu la chance de progresser dans des postes différents puis ai pris une pause de 2 ans quand j’ai eu mon 1er enfant. Un ami était parti à Roche et m’a parlé d’un poste à Bâle qui me correspondait. J’ai tenté ma chance me disant qu’il fallait savoir se donner les moyens de trouver un emploi et pourquoi pas déménager (j’étais déjà partie à Montréal 2 ans avant ma thèse). Et je suis toujours à Roche 17 ans après!

    N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur mon métier, les possibles evolutions de carriere ou autre.

    À bientôt,

    Valérie

    Contacter